top of page
image vietnam.jpg

du 23 janvier au 12 février 2024


Vietnam

Vivre entre terre & mer :

la baie d’Halong maritime & terrestre

Dans l'avion

Notre histoire a débuté en passant par l’étape de l’avion. Le voyage a duré très longtemps et nous nous sommes beaucoup ennuyés mais nous avions hâtes d’arriver. Dedans, il y avait des tablettes de bord pour suivre la route de l’avion mais également pour voir des films. Il y a eu trois heures d’attente avant de pouvoir monter dedans et près de douze heures de vol. Nous avons mangé trois repas : le déjeuner, le dîner et le petit déjeuner du lendemain. Les repas étaient très bons et nous avons tous assez mangé.

Dans l’avion, nous avons pu voir le ciel et de magnifiques paysages quand il faisait encore jour. Mais nous étions sûrs de voir des choses encore plus belles à l’arrivée…

1er jour à Hanoï

Après l’avion nous avons été dans un petit bus qui nous a fait traverser la ville. C’est à ce moment-là que nous nous sommes rendu compte que la France était un pays développé vraiment riche, propre, bien construit… Au Vietnam, les bidons villes sont courants, les trottoirs sont occupés par des « magasins » tenus par des personnes avec des problèmes économiques et les routes occupées par des personnes en scooter qui ne font pas attention à la circulation. Nous avons d’ailleurs failli mourir au moins une vingtaine de fois car il n’y a presque aucun de feu de circulation ni aucun policer pour vérifier tout ça.

A Hanoï, les policiers sont habillés tout en vert, portent des gants blancs et ne sont qu’à des endroits à vraiment surveiller : temples, palais présidentiel et surtout auprès du mausolée d’Ho Chi Minh et des ambassades.

Dans la ville, la nourriture créée des odeurs qu’on aurait préféré ne pas connaitre. Les Vietnamiens mangent pendant toute la journée au bord de la route, chauffés avec du charbon devenu gris. Arthur a donc compris grâce à sa grande perspicacité que ça ne sentait pas bon et a donc mis sont cache-cou et ses mains sur son nez pour ne pas sentir tout ce poison.

Les repas que nous avons pris étaient très bons et nous avons tous assez mangé.

En sortant de chez nous, nous avons marché un peu pour arriver jusqu’à un pont rouge nommé Thê Hùc, sur le lac Hoan Kiem. Puis nous avons visité le temple Ngoc Son.

Là-bas nous avons appris qu’il y a quatre animaux sacrés : le dragon, la tortue, la licorne, et le phénix. Nous ne nous sommes pas couché trop tard en raison du décalage horaire et de la nuit précédente passée en avion.

2ème jour à Hanoï

Pour notre deuxième jour à Hanoï, nous avons décidé d’aller au temple de la littérature le matin et les marionnettes sur l’eau le soir.

 Au temple de la littérature, il y avait des statues de rois vietnamiens. Dans ce temple de la littérature, on apprenait aux enfants l’enseignement du professeur Confucius.

Confucius était le 1er vrai professeur et médecin, d’origine chinoise. Il a défini les grands principes éducatifs, politiques, sociaux qui ont marqué le Vietnam.

 

Il y avait aussi des rochers avec le nom des vrais médecins de l’époque gravé dessus.

HISTOIRE : en l’an 1070, il y avait de bons médecins mais un problème est survenu. Des personnes ne voulant que de l’argent on fait semblant d’être médecin pour s’enrichir. A cause de cela, il y a eu des milliers de décès de personnes malades. C’est pourquoi, le nom de ces vrais médecins fut gravé dans l’histoire du pays mais aussi sur les tablettes de roche mises sur des tortues de pierre (l’un des animaux sacrée).

Le soir, nous sommes allés au spectacle de marionnettes sur l’eau. C’est le plus ancien spectacle du Vietnam. Les marionnettes naviguent sur l’eau et racontent les mythes et légendes du pays. Il y avait même des dragons qui crachaient du feu sous l’eau. Tout ceci au rythme des musiques traditionnelles interprétées par des musiciens et des chanteurs en live. Mais Arthur s’est endormi tellement il était fatigué (ou ennuyé selon lui) et ne se souvient plus de rien. Louise était en revanche la plus intéressée.

Demain nous partons pour faire une croisière sur la baie d’Halong.

La Baie d'Halong

La baie d’Ha long est divisée en 3 parties et nous sommes allés dans la Baie de Tu long moins touristique et plus sauvage🐒. On observe plus de 1900 rochers 🪨sortant de l’eau, ces rochers ont des formes bizarres comme par exemple: On croit voir un éléphant🐘, une tortue🐢, des Flambys 🍰… Ces formes sont dûes à l’eau qui a usé le karst (du calcaire) C’est immense on n’en voit pas la fin. Personne n’habite sur ces rochers au mieux il y a une plage🏝, les hommes ont construit des villages flottants🏙 entre les rochers pour être protégés de tempête ⛈ ou d’assaillant, on entend seulement le bateau qui avance🛶, il n’y a aucune pollution (contrairement à Hanoï) , et on ressentait un petit vent frais sur nous et notre visage. Ici c’est l’hiver et il fait entre 10° et 15°.❄️

 

Les villages sur l’eau sont petits et les grands villages comptent à peu près 30 habitants, des familles y vivent mais il n’y a pas toujours des écoles🏫, les enfants sans éducation n’ont d’autre possibilité que de devenir pêcheur 🎣 comme leur père.

 

Nous avons décidé de voir la Baie d’Ha long maritime de l’île de Tam Coc, qui comporte de très nombreuses grottes (cave en anglais). Ces grottes sont très basses, Louise était la seule à tenir debout🧍🏼‍♀️, Arnaud était accroupi et avait beaucoup de mal à entrer 🙅🏼, Stephanie avait peur 😨 et Arthur était mort de rire 🤣

 

La Baie d’Ha long comporte aussi une partie terrestre que nous avons visitée à partir de Tam Coc. En bateau 🛶les rameurs rament avec leur 🦶 soit pour avoir les mains libres 🤳, soit pour être moins fatigués 😴 soit pour donner un style au Vietnam 🇻🇳 ! On peut voir les rizières, en hiver ❄️ les agriculteurs plantent  le riz 🌾 à la main dans l’eau et la boue cela doit être un métier très fatiguant. Ils stockent même parfois leur récolte dans des jarres🏺  dans les grottes.

Un trek dans les montagnes vietnamiennes

Faites un trek la bas car vous pourrez découvrir autrement le Vietnam. Le climat est tropical donc il fait chaud 🥵 et humide l’hiver ❄️ ce qui demandera à votre corps de vite s’adapter au changement de températures. Faites attention à ne pas trop vous exposer au soleil ☀️ et à ne pas manger de la nourriture trop grasse ou mal conservée, mais en revanche n’hésitez pas à manger de la nourriture cuite car cela élimine les bactéries 🦠. 

En vous baladant dans les villages traditionnels vietnamiens vous aurez l’occasion de remarquer que les habitats typiques sont construits en bambous🎋 et sur pilotis. À l’origine cela leur permettait d’être protégés des animaux sauvages comme les ours 🐻, les tigres 🐯 ou bien les panthères 🐆. 

Durant le séjour vous aurez l’occasion de vivre avec certaines familles vietnamiennes, apprendre à faire leur cuisine🧑‍🍳 , parler🗣 et mieux connaître leur façon de vivre, et de vous adapter à leurs habitudes :

  • Il faut enlever ses chaussures avant d’entrer 👞

  • Ils vivent avec les parents et les grands parents de la mère de famille 🤶 

  • L’eau du robinet n’est pas potable mais ils peuvent boire de l’alcool à table !

  • Les plats sont toujours à partager et sont servis au centre de la table à manger 🍽 

  • On doit essayer autant que possible de manger avec les baguettes 😉

  • Il faut dormir dans des lits comportant au-dessus de notre tête des moustiquaires pour se protéger de toutes les petites bêtes qui vivent la nuit et qui peuvent s’infiltrer dans notre lit 🛏 

 

Vivez librement et venez découvrir le Vietnam !

Centre Vietnam

Lors de notre premier jour à Hué, nous avons visité la cité impériale : elle est reconnue au patrimoine de l’UNESCO. Là-bas y vivait la dynastie des Nguyen, les 13 empereurs se sont succédés à la suite entre 1802 et 1945 (à la fin de la dynastie des Nguyen, il y a eu l’indépendance du Vietnam). La cité impériale possède une citadelle, la cité pourpre interdite (là où vivait l’empereur et sa famille, mais toute personne autre que quelqu’un la famille royale avait interdiction d’y accéder), le théâtre (toujours utilisé lors de plusieurs représentations de comédiens), de nombreux temple et même un terrain de tennis (qui a été construit car ce sport était le préféré de l’un des empereurs).

Lors de notre séjour à Hué nous avions craint que les odeurs soient aussi présentes qu’à Hanoï ou dans d’autres villes du Vietnam. Cependant, ce n’était pas été fort. Nous avons ressenti à Hué moins d’odeurs qu’ailleurs.

Dans un lieu où les cieux s’étirent, une location, un joyau est à découvrir. Bien nichées dans nos têtes, là où les rêves résident, les pensées survolent le naturel. Elles nous enveloppent et nous fait vivre. Située là où les temps s’apaisent, entre lacs et rizières, notre demeure se plait dans son écrin. Notre âme s’apaise, et chaque instant devient doux et secret. Les fenêtres ouvertes sur l’horizon, les murs aux couleurs des mille saisons, c’est un refuge où trouver l’inspiration, dans cette location source d’émotion. Elle est bien plus qu’un simple lieu, mais c’est un endroit ou pouvoir trouver remèdes et solution à tous nos plus profonds regrets.

Arthur Breton

20240207_114705.jpg
20240207_105854.jpg
20240207_121750.jpg
20240207_120126.jpg
20240208_112946.jpg
20240209_181913.jpg
20240209_182914.jpg
20240209_205925.jpg
bottom of page